Chronique de guerre d’un Charr, Journal de Chaar Shess Ney, Partie 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronique de guerre d’un Charr, Journal de Chaar Shess Ney, Partie 4

Message par Arshess le Mar 11 Mar - 20:37

OLAla. J’ai chopé une de ces gueules d’ancienne pousse depuis la dernière fois. Je n’aurai pas dû accepter tous ces paris stupides. C’est vraiment un loisir de norn : ce bluff de l’éructeur. Si je connaissais ce con qui l’a inventé je l’éviscérerai.

Bluffer ou ne pas bluffer, telle est la question. En tous cas, je n’ai pas trouvé la réponse et j’ai pris cher…

Pourtant j’ai tenté en vain de mettre minable ce major du test au Mousquet, mais même à ce jeu, il est redoutable. Pff, il m’énerve sous ses airs supérieurs….

Tiens quand j’y repense, enfin j'essaye d'y repenser. Je ne t’ai pas parlé de la section Charr. En effet, après un premier regroupement où on avait eu droit à une présentation par Black Vita, je te disais que c’était un centurion, mais ce n’est pas ça du tout. J’ai encore tout mélangé. En réalité il est légionnaire.
Faut grogner que le grade des autres, je m’en cogne totalement, ce qui m’intéresse c’est mon futur grade de commandante et c’est tout.

Enfin bref, il s’avère qu’une soirée par heptade, les élèves des différentes écoles (ESIC, CEMS : Cercle Elémentaire du Mont Sherouakssaunn, Necropolis, l’Assemblée des 40 voleurs Dhakli Bailleba et bien d’autres écoles) peuvent participer à cette section Charr afin de se faire un idée sur celle-ci. A leur risques et périls, bien évidemment. Cela sert un peu de tremplin pour les élèves indécis sur leur avenir militaire.
L’heptade dernière fut donc assez intense. Entre les 2 Cyclades passées au sauvetage à l’arche et la participation à cette deuxième session, j’ai été grandement occupée.

Cette deuxième participation a été un peu moindre en terme de participants. Contexte normal vu les évènements de l’Arche. Toujours est il que nous avons effectué différentes marches militaires. Et je pense avoir bien compris les choses. Ils ont eu un exposé au sujet des stigmates mais je n’ai pu me libérer avant pour les rejoindre. De plus, le lieu de leur exposé m’était inconnu. Il faudra que je songe à y faire un tour quand j’aurai encore un peu plus d’expérience. C’est la zone du colossal dragon Destructeur.

Tu sais comment-ils appellent ce dragon au Promontoire Divin?
Destructeur reste destructeur mais ils l’appellent : LE Destructeur. C’est pitoyable !

La première fois, je n’avais pu les accompagner sur le terrain, mais maintenant je peux affronter certains monstres avec eux.
J’ai pu me diriger au laboratoire d’un des scientifiques du professeur Asura Desty Nova, le fameux réacteur Thaumanova où un élémentaire de flamme sévit régulièrement. Le but était de rester au maximum aligné autour de « Blacky ».
S’il savait que tous les élèves l’appellent comme ça, je ne sais pas si cela lui plairait… Mais bon cela reste entre nous. Wink Blacky, blackounet, blackynounet !!! Allez j’arrête.
Donc l’élémentaire ne permet pas vraiment de tenir une formation en permanence, ces zones enflammées nous imposent des déplacements réguliers. Sans parler des tornades et des braises qui apparaissent n’importent où.
En tout cas, nous avons su montrer que la section Charr était présente pour exterminer et pour secourir les aventuriers solitaires en les relevant si ils étaient tombés au combat. Sans aucune discrimination : mise à part, une légère réticence envers les humains. Ils sentent si bon quand ils sont grillés. Un peu comme les Etherlames à l’Arche avec mon barbecue portatif.
Dans l’ensemble, je pense sincèrement que nous avons fait bonne impression.
Ensuite nous nous sommes enfoncés au plus profond de la jungle tropicale de Maguuma, en plein marais de Wychmire. Nous y avons affronté l’imposante Guivre de la jungle. Il faut savoir qu’elle se régénère lorsque certaines branches vivantes la rejoignent. Mais cette fois, elle n’en a pas eu l’occasion. La coordination et la communication ont permis de les appréhender dès leur apparition. Le succès était total.
Après cet assaut, j’ai dû stopper cette sortie, car ils se sont dirigés pour l’affrontement contre le fameux dragon « destructeur ».

De retour à la citadelle, j’en ai profité pour nettoyer mes pattes pleines de bouillasse de la jungle avec ma nouvelle brosse. La fameuse Teyffälh, la seule et unique brosse sur laquelle les poils n’attachent pas.

Pourquoi tu rigoles ? Allez arrête, c’est pas drôle. Tu peux pas comprendre toi qui l’ouvre pour ne jamais dire quoi que ce soit.

Et dire que l’heptade prochaine, je vais devoir me laver… tiens en parlant de ça je n’ai plus de Charrpoing. Un tour au comptoir s’impose d’ici peu, je crois qu’il y a une nouvelle gamme qui vient de sortir. Je verrai bien ce que cela donne.

Allez je te laisse, j’ai encore pas mal de choses à faire cyclad’hui.
- Finaliser mes préparatifs pour mon premier enseignement de consommables.
- Aller au Chamanatorium pour, je l’espère, en apprendre davantage sur la maladie de Père.

A très vite compagnon.

Arshess

Messages : 130
Date d'inscription : 08/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum