Chronique de guerre d’un Charr, Journal de Chaar Shess Ney, Partie 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronique de guerre d’un Charr, Journal de Chaar Shess Ney, Partie 9

Message par Arshess le Sam 26 Avr - 10:21

Alors comme ça, tu te caches encore !!!
Je pars tu es sur mon lit, je reviens je te retrouve sur mon bureau sous mes fringues, elle m’énerve cette technicienne de surface !! A toujours faire comme elle souhaite et ne rien remettre comme c’était.
Bon me revoilà pour te narrer mes folles aventures !!!
Alors depuis la dernière fois je n’ai pas pu apprendre grand-chose sur la maladie de père, la lecture d’ouvrages dans la somptueuse bibliothèque de la citadelle noire, ne m’a pas aidée.
Je suis quand même retournée voir le savant, mais il n’avait pas encore trouvé de choses concrètes.
Sinon j’ai deux bonnes nouvelles. J’en sais plus sur Thanos et Scarlet peut manger les baies d’Ommon par la racine…

Par quoi veux tu que je commence ? La bonne nouvelle pour le monde est forcément plus importante. Alors je commence par Scarlet.

La nature nous a grandement aidé. Les rafales de vents sur l’Arche du Lion ont permis de pousser vers l’océan le miasme tant redouté.

Une fois l’Arche écartée de cette menace, nous avons été appelés en renforts pour mettre un terme à l’assaut de Scarlet une bonne fois pour toute. Nos instructeurs nous ont indiqué de rester en binôme. Et je me suis retrouvé avec Echarrvi. Je peux te dire que je n’étais pas emballé. Surtout que j’ai l’impression qu’on l’avait obligé à se mettre avec moi. J’étais sa punition ou bien c’était lui ma punition…

Nous avons rejoint différents commandants pour l’assaut final.

Nous étions postés au sud de l’Arche et le but était de d’ouvrir les 3 portails de façon synchronisée en tuant leur gardien. Ces portails nous permettant d’accéder à la plate-forme de la foreuse pour rencontrer Scarlet.
Comme d’habitude, des écervelés n’écoutant pas les ordres des commandants expérimentés se retrouvèrent à terre plus d’une fois et se permettent comme toujours de critiquer les ordres qu’ils ne suivent pas.
A plusieurs reprises, j’ai manqué de me retrouver encerclée mais Echarrvi m’a bien aidé. Il avait l’air sacrément pro. Comme si il avait fait cela depuis bien longtemps. Il était différent des entraînements que l’on fait en classe.
Ses réflexes étaient vifs et son positionnement toujours efficace.
Il m’a vraiment impressionnée.
Il est vrai que j’avais une mauvaise impression suite au test du mousquet mais c’était moi qui me faisais de fausses idées. Il mériterait d’être davantage connu.

Quoi ? Je vois bien ce que tu te penses, mais ne t’inquiète pas, mes destinées sont bien ancrées dans mon esprit. Mais il est vrai qu’il a des yeux bleus célestes de toute beauté…

Revenons aux écervelés qui jouaient les carpettes. Quand je les voyais à terre, je n’avais envie que d’une chose : Un bon coup de crosse et ainsi faire une sélection naturelle à la Ney au lieu de les relever. Je prenais sur moi à chaque fois….

Le plus malheureux, c’est que cela ne va pas aller en s’arrangeant. Ce sont eux qui se reproduisent le plus et profitent du système au maximum…..Bon passons je ne vais pas refaire le monde où on privilégie les assistés au lieu de promouvoir les courageux….

Donc une fois ce portail enclenché et traversé, nous nous sommes retrouvés sur la plateforme. Punaise j’en ai encore mal aux yeux, des couleurs partout, des faisceaux lumineux, des hologrammes (qu est ce que j’aime ça les hologrammes, je ne comprends pas leur fonctionnement mais je trouve cela trop bien), c’était psychédélique.
Nous avons du en affronter plusieurs pour enfin en découdre avec Scarlet.
Le combat fut épique, il fallait éviter ses lasers tout en étant harmonisée de différents potentiels.

Au fur et à mesure de l’assaut final, je me sentais de plus en plus transcendée. J’avais la sensation que le temps s’était figé. Je percevais tout mon environnement, je pouvais tout analyser à une vitesse incroyable. J’anticipais, j’esquivais, je visais, je tirais sans le moindre mouvement parasite. Mes pattes étaient en totale symbiose avec mon esprit. Ma queue effectuait son travail d’équilibre en synergie parfaite avec mes membres supérieurs pour réaliser des tirs d’une précision redoutable. Cette sensation certainement due à l’adrénaline de la victoire imminente fut une révélation. Je sens que j’ai vraiment passé un autre cap dans ma formation de combattante militaire. Et j’en suis trop ravie. Le travail paye enfin…

Nous avons donc réussi à l’affaiblir suffisamment pour qu’elle doive se retrancher dans sa salle de contrôle.
C’était un vrai labyrinthe dans cette foreuse, nous étions qu’un petit nombre à retrouver sa trace dans sa salle de commandement.
Après plusieurs tentatives nous avons pu l’achever. Et figure toi que je crois bien que c’est moi qui lui ai mis le coup de grâce…. J’ai réussi à éviter ses différents bumps et son bouclier pour l’envoyer au royaume des morts. J’ai bien senti un soulagement général quand son dernier souffle fut prononcé.

C’en est donc fini de Scarlet. La Tyrie peut respirer de nouveau.

Malheureusement, on ne semble pas encore connaître qu’elles étaient ses objectifs.

En guise de victoire, j’ai pu voir l’une des scènes les plus ignobles de ma jeune vie. J’ai vu deux humaines s’échanger leur salive par la bouche. C’était, ohh j’en ai encore des hauts de cœur quand j’y repense. Haaaaaa quelle vision, heureusement que tu n’as pas d’œil pour voir ces horreurs.

Après cela, nous avons aidé les blessés. C’était de moins grande ampleur que lors de l’attaque initiale. Puis nous sommes retournés au camp de Gendarran et enfin à la Citadelle Noire.

Pour couronner cette journée, tu ne devineras jamais qui m’a invité à boire une chope pour fêter cette victoire : oui Echarrvi lui-même.

Il m’a invité à la taverne où j’avais déjà rencontré une petite nécromante au sang sombre pleine de vie. Arf je ne sais plus si je t’en avais déjà parlé. Bref avec Echarrvi on a donc grandement conversé. Il voulait naturellement en apprendre davantage sur moi. Je suis restée la plus évasive sur mes origines mais sans faire de la rétention d’informations car je ne voulais pas gâcher ce moment que j’ai vraiment apprécié. On a aussi grandement discuté de lui, il m’a encore une fois impressionné par son savoir sur les instances militaires des Chaars. Ils connaissaient tous les noms, les rôles, son histoire. Ils connaissaient même des anecdotes, c’était excellent. On aurait dit qu’il y avait travaillé.
La boisson coulait à flot.
A la fin, il m’a même raconté une énigme mais je n’arrive pas à la résoudre. Peut être que tu y arriveras.

Comment faire un carré avec 3 allumettes ?

Pas moyen d’y arriver, même en rentrant de la soirée, j’ai tenté sur mon lit avec trois plumes mais pas moyen. Ça va me trotter dans l’esprit pour un bout de temps je le crains. Il m’assure qu’il y a une solution… Je ne vois vraiment pas….

Je sais ce que tu vas me dire. Que je suis tombé sous son charme…. Ok, oui il est charmant, oui il est athlétique, oui il est cultivé… Mais je te répète que mes destinées sont toujours mes priorités.
Mais je ne te cache pas que je ne suis pas insensible à ces attentions et charme. :p. Et rien ne m’empêche de profiter tout en réalisant mes destinées.


Allez en parlant de destinée : l’une d’elle va certainement venir une réalité, j’ai donc appris des choses au sujet …

Ah, il y a du mouvement dans le couloir et j’ai eu l’impression que le sol avait tremblé. Attends un peu….


Alors on me dit que la foreuse a plongé dans la baie de l’Arche pour s’enfoncer profondément sous le manteau Tyrien. C’est bizarre car les techniciens nous avaient affirmé qu’elle était hors service….Bizarre. Ça serait la foreuse qui aurait fait trembler le sol ??

Je vais vite aller voir cela et je reviens te dire ce qu’il en est et te raconter pour cet assassin qui va rejoindre Scarlet sous peu…

Arshess

Messages : 130
Date d'inscription : 08/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum